Archive pour octobre 2006

PostHeaderIcon RÉUSSIR PORCS Octobre 2006 Dossier « Récupérer les calories »

Anavelec associe lavage d’air et récupération de chaleur

Michel LOAEC et Henri Billon

Michel Loaëc et Henri Billon

A la SA Billon, le post-sevrage fonctionne depuis deux ans en récupérant les  calories à la sortie du lavage d’air. Depuis deux ans, le bâtiment de post-sevrage de 4 800 places d’Henri Billon, à Loc Eguiner(29), fonctionne avec un système de récupération de chaleur couplé au lavage d’air. Il a été conçu par l’éleveur et son fournisseur, Michel Loaec, de la société Anavelec, qui ont trouvé le coeur du système, l’échangeur d’air, auprès d’un équipementier allemand, Schönhammer devenu partenaire d’Anavelec. Schématiquement, le procédé fonctionne en récupérant l’air chaud issu des salles de postsevrage à la sortie du laveur d’air, via un échangeur thermique.
Cet air chaud et « propre » est ensuite mélangé avec l’air frais extérieur dans les combles du bâtiment, avant d’être envoyé dans les salles de post-sevrage  au travers du plafond diffuseur. La proportion d’air chaud et d’air frais est fonction des consignes de température et de renouvellement d’air fixées par l’éleveur. Le tout fonctionne grâce à des trappes qui s’ouvrent pour laisser passer plus ou moins d’air chaud ou frais. Lorsqu’il fait froid à l’extérieur, 100 % de l’air est issu de la récupération de l’air chaud des salles, tandis que lorsqu’il fait chaud, 100 % de l’air vient de l’extérieur. Entre ces deux situations extrêmes, c’est un mélange d’air chaud et froid qui sera produit dans les combles, situation rencontrée quasiment toute l’année, même en été. « En août, par exemple,nous avons eu des températures extérieures de 10 °e la nuit. Or la température de l’air dans les combles n’est jamais descendue en dessous de 20 °» témoigne Michel Loaec. En un an, l’échangeur a« bossé 80 % du temps» calcule Henri Billon qui souligne que, grâce à ce système de récupération de chaleur, il n’a besoin en chauffage d’appoint que de deux jeux d’IRC pour 18 salles de 270 places de post-sevrage. Outre ces économies énergétiques, l’éleveur apprécie la qualité de l’air dans les salles, qui, selon lui, est en grande partie liée au procédé de récupération de chaleur. Convaincu que le besoin en oxygène est le premier besoin. Le système de récupération de chaleur a été conçu par l’éleveur et son fournisseur après de nombreuses visites en Allemagne. des porcs, Henri Billon a en effet demandé à son installateur d’ajouter au système une fonction qui permette d’obtenir un renouvellement d’air minimum dans les salles.  Ceci est rendu possible grâce des thermocouples installés dans les cheminées d’extraction (1 par salle) qui calculent la vitesse de l’air et le débit. « Nous sommes en phase d’optimisation des courbes température/débit minimum. Mais pour le reste, tout le système fonctionne parfaitement depuis deux ans », affirment l’éleveur et son fournisseur.

Mélange d'air chaud et d'air froid à la carte

Mélange d'air chaud et d'air froid à la carte

Lepost-sevrage équipé du système de récupération de chaleur est constitué de 18salles de 270 places. Il fonctionne sur le principe d'une ventilation centralisé et du lavage d'air.

Lepost-sevrage équipé du système de récupération de chaleur est constitué de 18salles de 270 places. Il fonctionne sur le principe d'une ventilation centralisé et du lavage d'air.

L'entrée d'air générale mesure 4m de haut sur 3m de large et se trouve disposée telle que l'air provienne de la vallée, à l'opposé du reste de l'élevage, avec une vitesse maxi de 2,5m/s.

L'entrée d'air générale mesure 4m de haut sur 3m de large et se trouve disposée telle que l'air provienne de la vallée, à l'opposé du reste de l'élevage, avec une vitesse maxi de 2,5m/s.

Grâce à un système de trappes, l'air entrant est dirigé soit directement dans les combles soit vers l'échangeur de chaleur.

Grâce à un système de trappes, l'air entrant est dirigé soit directement dans les combles soit vers l'échangeur de chaleur.

Dans les combles, le mélange d'air est réalisé. En bas, l'air arrive de l'extérieur. En haut, il vient de l'échangeur placé en sortie de l'installation de lavage d'air où il s'est réchauffé. A gauche, un ventilateur «circulateur» aide à extraire l'air chaud, sachant que la dépression dans les salles,seule,ne suffirait pas.

Dans les combles, le mélange d'air est réalisé. En bas, l'air arrive de l'extérieur. En haut, il vient de l'échangeur placé en sortie de l'installation de lavage d'air où il s'est réchauffé. A gauche, un ventilateur «circulateur» aide à extraire l'air chaud, sachant que la dépression dans les salles, seule, ne suffirait pas.

L'échangeur thermique Schonhammer en sortie de lavage d'air est constitué de 12 échangeurs de 27KW chacun de puissance installée. Avec des rendements mesurés de 43%, l'installation génère 120 kWh et consomme 600 watts par ventilateur, soit 2,4 kW au total, soit un rendement supérieur à 40.

L'échangeur thermique Schonhammer en sortie de lavage d'air est constitué de 12 échangeurs de 27KW chacun de puissance installée. Avec des rendements mesurés de 43%, l'installation génère 120 kWh et consomme 600 watts par ventilateur, soit 2,4 kW au total, soit un rendement supérieur à 40.

L'extraction de l'air est centralisée dans cette cheminée où l'on distingue les trappes d'échangeur. Fermées, elles dirigent l'air vers l'échangeur de chaleur. Ouvertes, elles laissent passer l'air issu du lavage d'air à l'extérieur. Entre les deux, toutes les combinaisons sont possibles.

L'extraction de l'air est centralisée dans cette cheminée où l'on distingue les trappes d'échangeur. Fermées, elles dirigent l'air vers l'échangeur de chaleur. Ouvertes, elles laissent passer l'air issu du lavage d'air à l'extérieur. Entre les deux, toutes les combinaisons sont possibles.

La gaine centrale d'extraction est munie d'antennes de pompage (une par salle) et de six ventilateurs de 20000 m3/h. L'air est ensuite conduit dans les ystèmes de lavage, puis vers l'échangeur thermique où il va permettre le réchauffement de l'air entrant.

La gaine centrale d'extraction est munie d'antennes de pompage (une par salle) et de six ventilateurs de 20000 m3/h. L'air est ensuite conduit dans les ystèmes de lavage, puis vers l'échangeur thermique où il va permettre le réchauffement de l'air entrant.

Accès facile

Non classé (1)
Presse (12)
Régulation (5)
Solaire thermique (3)
Technologies (5)
Ventilation centralisée (11)

WP Cumulus Flash tag cloud by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.